14-03-2014 : RSSG DJINNIT PARTICIPE A LA RENCONTRE DE HAUT NIVEAU CONTRE LE PROBLEME MONDIAL DE LA DROGUE, A VIENNE

Date: 18.03.2014 | Dans les Nouvelles

united-nationsDAKAR, Sénégal, 14 mars 2014/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant Spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA), M. Said Djinnit, a participé à la Rencontre de Haut Niveau sur le problème mondial de la drogue, à Vienne, dans le cadre de la 57e session de la Commission des Stupéfiants des 13 et 14 mars 2014.

Dans son allocution aux Etats membres, M. Djinnit a insisté sur la prévention et la lutte contre le trafic et les abus de drogues les présentant comme un pilier essential dans toute stratégie de prévention des conflits et de maintien de la paix en Afrique de l’Ouest.

« Etant donné la dimension internationale de ce fléau, les pays d’Afrique de l’Ouest ne devraient pas être laissés seuls pour porter le fardeau que représente la lutte contre les organisations criminelles, souvent mieux équipées financièrement et logistiquement que nos institutions mandatées pour les combattre. J’en appelle ici au principe de la responsabilité partagée », a déclaré le RSSG Djinnit.

En marge de la rencontre, le RSSG Djinnit s’est entretenu avec le Directeur Exécutif de lOffice des Nations Unies contre la Drogue et les Crimes (ONUDC), M. Yury Fedotov. Les deux hommes ont discuté de la collaboration entre les deux institutions pour soutenir les efforts de prévention et de lutte contre le trafic de drogue et le crime organisé en Afrique de l’Ouest, reposant sur la mise en ?uvre du Plan Régional d’Action de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour lutter contre le trafic illicite de drogue, le crime organisé et l’abus de drogues en Afrique de l’Ouest.

Les deux responsables se sont félicités de la revue en cours du plan d’action de la CEDEAO. Ils se sont engagés à renforcer la bonne coopération entre leur deux bureaux pour soutenir les efforts régionaux sur les enjeux de drogues et de criminalité, ainsi que l’illustrent les progrès réalisés dans le cadre du programme WACI (West African Coast Initiative), avec l’opérationnalisation de s unités de lutte contre la criminalité transnationale (TCU) dans les ! pays d’Afrique de l’Ouest où celles-ci ont été établies.

African Manager



facebooktwitterlinkedinmail

Comments are closed.