L’Afrique de l’Ouest est devenue une plaque tournante du trafic international de drogues au cours de la dernière décennie. Le transbordement de stupéfiants provenant d’Amérique latine destinés à l’Europe et à l’Amérique du Nord par l’Afrique de l’Ouest s’est considérablement accru. Des réseaux de criminalité organisée opèrent en Afrique de l’Ouest pour y assurer le transit de leurs cargaisons et la consommation locale de stupéfiants a bondi. Ces évolutions constituent une véritable menace pour la paix et la stabilité de l’Afrique de l’Ouest.

Au cours de la décennie écoulée, plusieurs initiatives ont été lancées pour combattre ces dangers. Cependant, des experts dans le domaine réunis à Dakar en avril 2012 ont averti que les problèmes ne font qu’empirer. Ils ont appelé à un effort renouvelé et concerté en matière de lutte contre le trafic et la dépendance et recommandé qu’un groupe indépendant de personnalités engagées issues de la région soit mis en place pour mobiliser l’attention politique et des réponses concrètes à ces défis.

La Fondation Kofi Annan, en consultation avec des partenaires internationaux et régionaux, des gouvernements nationaux et des organisations issues de la société civile, a accepté de prendre l’initiative.



facebooktwitterlinkedinmail