La Commission est composée d’un groupe de personnalités ouest-africaines issues de la politique, de la société civile, de la santé, de la sécurité et de la justice.

Avec le soutien d’experts, la Commission analysera les problèmes posés par le trafic de stupéfiants et la dépendance en vue de livrer un rapport faisant autorité et des recommandations globales d’ici fin 2013. Pour ce faire, la Commission consultera des gouvernements, des organisations régionales et internationales ainsi que des citoyens engagés de la région.

Afin de s’assurer que ses conclusions et recommandations sont largement discutées et mises en œuvre, la Commission lancera une campagne de sensibilisation des gouvernements, des organes régionaux et internationaux, de la société civile et des médias.



facebooktwitterlinkedinmail